26. DROITS DES TIERS

26.1. Sauf dans la mesure où les présentes Conventions stipulent expressément qu’un tiers peut appliquer une disposition des Conventions de son propre chef, une personne qui n’est pas partie aux Conventions n’a pas le droit, en vertu des lois locales, d’invoquer ni d’appliquer les dispositions des Conventions. Par contre, la présente disposition ne touche pas les droits et les recours d’un tiers autres que ceux prévus par les lois locales.

26.2. Pour éviter toute ambiguïté, chaque membre du Groupe est considéré comme un tiers visé par les présentes Conventions.